ASTRO - TEZUKA : Le Musée de Kyoto

L'arrivée à Kyoto

C'est donc dans l'ancienne capitale du Japon, et plus précisément juste à côté de la gigantesque et très controversée gare moderne [1] que se situe le petit musée Tezuka. La gare se situe tout au sud de la ville, et le musée est des plus facile à trouver. Que l'on vienne directement de la gare via un train, ou par la ville, lorsqu'on arrive à l'entrée, on tombe systématiquement sur l'une ou l'autres des petites colonnes, présentant Astro ou un autre personnage du mangaka, disposées à intervalles réguliers sur le parvis de la gare. Chaque personnage pointe du doigt dans la même direction, avec en plus quelques panneaux assez clairs nous invitant à aller sur l'aile gauche de la gare (lorsqu'on est en face). On arrive alors très rapidement au pied d'un escalier montant, et au premier étage, on se retrouve à l'entrée du musée en lui-même. A noter que dans la gare, on peut trouver également une horloge à l'effigie du Phoenix de Tezuka.




On arrive en fait dans un petit hall, où se trouvent quatre statues à taille (presque) réelle d'Astro, Black Jack, Prince Saphir et le Roi Léo. Là, il n'y a pas beaucoup d'options possibles : soit payer son entrée (400 yens pour un adulte, ou 200 yens pour un enfant) et aller [2] dans l'exposition proprement dite, soit se diriger vers la partie boutique et librairie.





La partie "musée"

Il s'agit plus en fait d'une exposition ou d'une galerie que d'un musée proprement dit, mais qu'importe : on entre d'abord dans un couloir avec de chaque côté sur les murs un grand nombre de tableaux, représentant tous les personnages du célèbre mangaka, avec de petits textes explicatifs (en japonais et anglais), et retraçant globalement la carrière du maître. Un moyen sympathique de faire un peu patienter les visiteurs avant d'entrer dans la première salle. Là, dans cette première salle, on assiste sur 6 écrans à une retrospective d'Osamu Tezuka, avec des extraits de ses mangas, ou des interventions du maître lui-même. On nous y expose les idées du maître, et ses travaux basés sur les thèmes de la nature et de l'importance de la vie, thèmes qu'il poursuivra et traitera toute sa vie.Cela ne dure que 4 minutes environ, ce qui finalement n'est pas plus mal pour les non-japonisants. Et enfin on arrive dans la salle de cinéma principale, pour assister à l'attraction principale de ce petit musée : le film "Tetsuwan Atom Kagayakeru Chikyû". Un court-métrage d'une demie-heure environ (dont la beauté des dessins n'est pas sans rappeler le film Métropolis) réalisé par un certain Osamu Dezaki... Je vous invite donc à lire la section suivante de ce dossier spécialement consacrée à ce court-métrage. Ce film, hommage à la pensée et aux thèmes que Tezuka aura tout au long de sa vie, est bien entendu le clou de cette exposition, car une fois fini, et bien on se retrouve tout simplement dans le hall d'entrée ! Une visite donc qui prend 3/4 d'heure au maximum. C'est court, et on aimerait bien en voir 10 fois plus, mais le plaisir est tout de même bien là. Il s'agit plus d'une scéance cinéma un peu spéciale qu'autre chose, mais elle vaut tout de même la peine de s'y arrêter.




Les "boutiques"

Vient alors le moment de dépenser ses sous ! Au niveau marchandising, la boutique de souvenirs est plutôt bien remplie, et on peut facilement y passer autant de temps qu'à faire la visite de la partie exposition. On trouve de tout sur l'univers de Tezuka : affiches, cartes postales, vêtements divers, fournitures scolaires (cahiers, crayons, gommes, etc.), verres, tasses, pin's, figurines, et encore plein d'autres choses. Les fans de Tezuka ou de l'un de ses personnages auront du mal à ne pas y laisser une petite fortune... Et si cela ne suffit pas, il y a la librairie à côté. Elle propose dans la pratique tous les mangas de Tezuka (version japonaise bien entendu) et dans différentes éditions : aussi bien les oeuvres récentes que les vieilles publications. Les collectionneurs doivent sans aucun doute y trouver leur compte. Enfin pour ceux qui veulent s'amuser un peu, une rangée de bornes d'arcades sont à la disposition du public. Elles sont helàs souvent prises d'assaut, donc je ne suis pas en mesure de vous en dire plus sur ces jeux, mais ce n'est pas très important.

Enfin pour information, si vous n'avez pas encore dépensé tous vos yens dans la boutique, vous pouvez vous rendre dans la grande poste qui se trouve à côté de la gare : ils proposent de nombreux timbres, dont certaines plaquettes à l'effigie d'Astro, mais aussi d'autres animés divers (comme Gatchaman par exemple).





1. Beaucoup de japonais ne semblent pas apprécier cette gare au style très moderne et à la toiture tout en verre - un risque osé dans un pays en proie souvent aux tremblements de terres.

2. 400 Yens : environ 3 euros ; 200 yens : environ 1.5 euros
Du fait de la diffusion du film, il peut y avoir un peu d'attente, le nombre de visiteurs simultanés étant limité (à 30 ou 40 maxi). Il y a des scéances toutes les 20 ou 30 minutes environ.

Dossier réalisé par Joe Gillian - Tetsuwan Atom © Osamu Tezuka
Astro - Tezuka : Le Musée de Kyoto - 26987hits
Copyright (c) DVDAnime.net